Ce matériau relativement ancien a été modernisé par l’adjonction d’une couche d’émail qui le protège contre la corrosion. On retrouve la toiture d’acier dans une panoplie de couleurs et un choix d’épaisseur.

Quoique l’acier se manipule assez bien, il est toutefois recommandé de confier sa pose à un maître couvreur spécialisé dans ce type de toiture. L’acier est conçu pour recouvrir des toits à pente prononcée. La durabilité de l’acier a depuis très longtemps été éprouvée et sa solidité demeure sa plus grande qualité. De plus l’acier est incombustible, résiste aux moisissures, facile d’entretien, offre une excellente résistance au vent et évacue rapidement la neige et la pluie.

Le prix d’une toiture en acier

La demande de produits en acier est élevée. On estime pour 2008 que la demande mondiale d’acier devrait connaître une croissance d’environ 6%. La hausse du coût des matières premières et de l’énergie est sans cesse en spirale ascendante et plusieurs fabricants ont annoncé des augmentations des prix de l’acier.

Certains facteurs peuvent influencer le coût d’une toiture d’acier :

  • Couleur : Les prix varient d’une couleur à l’autre. Les couleurs brillantes ont un prix plus élevé que les couleurs terre. Un produit en acier galvanisé non-peint commandera un prix inférieur.
  • Type de peinture : Chaque type de peinture offre des critères de performance différents ainsi qu’une longévité variée.
  • La quantité commandée : un couvreur qui met en œuvre cinquante chantiers par année obtiendra un meilleur prix pour la toiture d’acier qu’un particulier.
  • L’épaisseur de l’acier.

Le succès de l’acier zingué

L’acier zingué, le zinc, est un métal blanc ayant des reflets bleuâtres. On a commencé à l’utiliser pour les toitures au XIXème siècle. Les environnements pollués des grandes villes, spécialement les émanations sulfureuses, causent de la corrosion sur ce métal. De plus il faut éviter que le zinc soit en contact avec le fer ou le cuivre. L’acier zingué est un matériau résistant et durable et peut avoir une longévité de vie de trente ans en milieu industriel et environ cent ans en milieu rural.

Les couvreurs-zingueurs apprécient ce matériau car ils peuvent l’adapter à toutes formes de toiture. De plus le zinc est léger et facile à entretenir. Son poids léger permet de réduire la charge sur les charpentes. Toutefois sa pose est réservée au couvreur-zingueur et les bricoleurs du dimanche devraient s’abstenir totalement.

Depuis peu, des ardoises en zinc prépatiné et en forme de losange ont fait leur apparition.

L’efficacité du bardage acier

Le bardage acier est surtout utilisé pour les bâtiments professionnels tels que les supermarchés, hôpitaux, entreprises industrielles et est peu utilisé pour les applications domiciliaires en France.

Le bardage d’acier est facile et rapide à poser pour les professionnels et résiste bien au passage du temps. On peut l’obtenir dans une variétés de couleurs ou sinon on peut le peindre soi-même. Dans ce cas-ci, la peinture sera à retoucher aux trois ans.

Parmi ses inconvénients, il est relativement coûteux et est sujet à la rouille mais on peut appliquer un traitement préventif pour ce problème.

Le bardage acier peut être fixé directement sur l’ossature du bâtiment ou sur une ossature secondaire qui sera elle-même fixée au bâtiment. On peut également le poser de part et d’autre d’un matériau isolant. On posera alors une rangée verticale d’un côté et une rangée horizontale de l’autre.

Pente toiture bac acier

La pente d’une toiture bac acier est fortement dépendante de la région où se situe l’habitation. Par contre la toiture bac acier nécessite une pente minimale de 15% donc n’est pas conçue pour les toitures plates.

Toit bac acier

Cette appellation est aussi connue au Québec sous le nom commun de toit de tôle. Ces panneaux sont normalement installés à la verticale pour favoriser l’écoulement des eaux de pluie. Les toitures bac acier sont conçues de telle façon que les panneaux s’emboîtent les uns dans les autres tout en se chevauchant. Cette façon de faire assure une toiture étanche. Pendant l’installation, il faut éviter de marcher sur les panneaux.

L’acier est un métal qui se dilate sous l’action de la chaleur et se contracte sous l’effet du froid. On fixe donc ce type de matériau à la charpente, en utilisant des vis galvanisées munies d’une rondelle de caoutchouc. Ceci facilitera ces contractions et dilatations de l’acier.

Certains reprochent au toit bac acier d’être bruyant lors des fortes pluies et l’évitent pour des habitations.